17/01/2016
La Gascogne

Retour à la page générale
Suite

Lectoure Gers
LECTOURE(Gers) : Centre thermal en 1998


Lectoure

Au fond, la cathédrale St Gervais-St Protais, véritable joyau d’histoire et d’architecture

Renseignements

Office de Tourisme de Lectoure
Place du Général de Gaulle

tél. : 05.62.68.76.98

Le centre thermal.
Traitement des rhumatismes, amaigrissements, remises en forme sont les bienfaits de cette source thermale, dont l'eau à 42° est puisée à 1000 m.
La fontaine Diane
En quittant l'hôtel de ville, on passe devant les anciennes écuries de l'évêché qui abrite l'office de tourisme et en descendant la rue Fontélie aux belles maisons ocres on arrive à un monument du XIIIe la fontaine Diane qui n'a rien de romain. Double arc gothique, grille en fer forgé du XVe, voûte en berceau. En cas de fatigue on pourra se reposer au dessus dans le jardin de la cerisaie ou s'il fait chaud aller se baigner à 3 Km au lac des trois vallées.

La ville du Maréchal Lannes
Ancienne capitale des Lectorates puis des Armagnacs, capitale de la Lomagne, Lectoure a vu naître le Maréchal Lannes en 1769 qui s'était illustré pendant les campagnes d'Égypte et d'Italie, puis à Austerlitz et Iéna, Eylau, Friedland.

Cité gallo-romaine
A l'époque gallo-romaine, jusqu'au IIIe siècle, la ville s'étendait dans la plaine tandis que la partie défensive (Oppidum) était à la place de la ville actuelle. Lors des invasions barbares, Lectoure remonte sur les hauteurs et s'entoure de remparts
la cathédrale St-Gervais
Édifiée de 1265 à 1294 par l'évêque de Lectoure Géraud de Monlézun, à l'emplacement d'un temple païen, elle accueillit le roi d'Angleterre. Mutilée lors du sac de 1473 et des guerres de religion, reconstruite en 1488, elle garde la trace de plusieurs remaniements. Son clocher quadrangulaire de 50 m possédait une flèche élevée à 90m en 1500, démolie en 1782 par l'évêque, las de son entretien. A l'intérieur décor gothique, nef unique de 21 m de haut séparée du chœur par un arc de triomphe. Le chœur est entouré de 7 chapelles de style gothique flamboyant. A remarquer une belle Annonciation en marbre blanc du XVIIIe et un Christ gisant en cuir de Bruno Baratier.

Visite de la cathédrale et du musée d'Art Sacré
Tarifs 2013 : 4 € // durée 1h
Figure emblématique de la ville de Lectoure, la cathédrale St Gervais-St Protais est un véritable joyau d’histoire et d’architecture. A l’intérieur, elle abrite notamment le musée d’Art sacré qui présente l’une des plus remarquable collection d’objets liturgiques, de reliquaires, d’images pieuses, de sépultures et de chasubles.
Visite uniquement sur réservation auprès de l’Office de Tourisme

Montée au clocher

Tarif 2013 : 3 € // durée 30 min
Fièrement campé sur son éperon rocheux, le clocher de la Cathédrale St Gervais-St Protais, offre du haut de ses 45 mètres et de ses 240 marches, une vue imprenable sur la vallée du Gers et la chaîne des Pyrénées.
Visite uniquement sur réservation  auprès de l’Office de Tourisme
Tel : 05 62 68 76 98

Sentier du Bournaca
2 heures à travers la ville d'une fontaine à l'autre

Visite de la ville
Tarif 2013 : 4 € // durée 1h30
La vieille ville de Lectoure regorge de trésors qui témoignent de son glorieux passé. Ses petites ruelles pittoresques vous emmèneront sur les traces de nos ancêtres, des remparts à la Cathédrale St-Gervais en passant par l’ancien château des Comtes d’Armagnac, la fontaine de Diane ou la Tannerie Royale.
Visite uniquement sur réservation  auprès de l’Office de Tourisme
Tel : 05 62 68 76 98

L'hôtel de ville
Il occupe l'ancien palais épiscopal du XVIIe où résida la Maréchal Lannes. Au premier étage la Salle des illustres contient de nombreux tableaux de soldats de la Révolution et de l'Empire : le Maréchal Lannes, des généraux et amiraux et un grand universitaire Boutan.
Musée archéologique gallo-romain
Il occupe les sous-sols de l'édifice à l'emplacement des 7 salles voûtées qui du temps des évêques servaient de cuisine et de cave. Sont exposés de nombreux objets de préhistoire et d'archéologie : puits à incinération gaulois du 1er s, sarcophages de briques, de pierre et de marbre. 20 autels tauroboliques des 2è-3è siècles sont ici rassemblés portant sur les cotés une tête de taureau ou de bélier et sur la face principale une inscription commémorative. Enfin la vie quotidienne à l'époque romaine est représentée par un four, des céramiques, des vases, des bronzes, des monnaies.
Tarifs 2013
3 € (musée uniquement) /durée 45 min
Tel : 05 62 68 55 19
Visites à 10h, 11h, 15h, 16h et 17h
Fermeture : le mardi, le 1er janvier, le 1er mai et
le 25 décembre

Musée de la Pharmacie
Au rez-de-chaussée, le musée de la pharmacie, une reconstitution d'une pharmacie du XIXe.


Site Internet

 

Retour à la page générale