17/01/2016
La Gascogne

Page générale
Suite

Barran
Barran dans le Gers
BARRAN (Bastide du Gers) 1278, le clocher tordu


Barran
Clocher de Barran dans le Gers

Le clocher hélicoïdal surprenant de l'église de Barran.
Accès
16 Km Ouest d'Auch par D 943
Barran
Mairie
Tél. : 05.62.64.14.55
Wikipedia Barran, pas de site Internet

Un ancien sauveté

Cette bastide a été crée en 1278 par le comte d'Armagnac Géraud V en paréage avec l'évêque d'Auch Amanieu II. Dès le départ on y installe une léproserie ou "crestianie" car l'insalubrité des lieux favorisait la propagation des microbes et la naissance d'épidémie. On peut observer les restes de l'ancienne enceinte et une porte fortifiée qui servait d'entrée au village. La rue principale est dotée de quelques maisons à colombages.

L'église St-Jean-Baptiste
Elle possède la particularité de posséder un clocher du XIIIe hélicoïdal que l'on remarque de loin et dont on dit qu'il doit sa forme au vent ou à la folie d'un couvreur amoureux.
Les prêts aux habitants.
Il existait de petites communautés juives au début du XIVe. A Barran un certain Jossonus servait de rabatteur à d'autres juifs Abraham et Samuel qui venaient prêter de l'argent aux habitants de la Bastide. Quand Philippe le Bel en 1306 promulgua la loi du Christ interdisant l'usure, les juifs furent priés de quitter le royaume dans les plus brefs délais. Philippe le Bel trouva ainsi l'occasion de renflouer les caisses de l'Etat car il fit mettre en vente leurs biens par des commissaires royaux, demanda de faire fondre leur argenterie et exempta de paiement tous les débiteurs parmi lesquels figurait en bonne place le Trésor royal. Cette décision fut exécutée à Toulouse et dans toute la région.
Source "Histoire des bastides de Midi-Pyrénées de Jacques Bubourg Editions Sud Ouest p. 163, ISBN 9782879012292.

Page générale