17/01/2016
La Gascogne

Page générale
Suite

Bassoues
Bassoues dans le Gers
BASSOUES (Bastide du Gers) 1295, le donjon de l'évêque


Bassoues
Donjon de Bassoues

Le donjon majestueux de Bassoues s'élève à 43 m de hauteur. Du sommet, magnifique panorama sur les alentours. En redescendant, il faut visiter l'exposition sur les villages gascons
La vache qui lèche
Au Xe siècle, une vache léchait une pierre, sous laquelle on découvrit le guerrier Fris. Une fontaine en jaillit. On construisit l'église pour inhumer Fris.
Bassoues
Mairie
Tél. : 05.62.70.90.47 Le donjon de l'évêque
Du XIVe, c'est un chef d'oeuvre d'architecture militaire médiévale, avec des machicoulis et des contreforts aux lignes très pures. Les raffinements de la construction et des aménagements intérieurs, dus à Arnaud Aubert, archevêque d'Auch et neveu du pape Innocent VI, contrastent avec le logis fortifié, très remanié, que flanque l'ouvrage au Sud-Est. Le rez-de-chaussée servait de resserre et chaque étage était équipé de latrines situées dans les contreforts Sud-Est et Nord-Est. Par l'escalier à vis, monter à la salle du premier étage, voûtée d'ogives, portant à la clé les armes d'Arnaud Aubert. Celle du second (effigie de l'évêque en clé de voûte) allie l'élégance décorative au confort : cheminée frappée d'écussons, évier aménagé dans le mur sous une arcature, niches pouvant servir d'armoires. Il ne subsiste que les poutres du plancher qui séparait les troisième et quatrième étages. De la plate-forme supérieure, où des échauguettes rondes sont disposées entre la terrasse et le sommet des contreforts, vue au Nord-Est sur la basilique St-Fris et son cimetière, et au Sud vue sur les Pyrénées.

L'église
Elle se compose d'une nef unique prolongée d'un chœur voûté d'ogives. La belle chaire en pierre date du XVe.
La halle
La halle qui occupe la place et sous laquelle passe la voie principale de circulation, masque de vieilles demeures à colombages et à cornières.
Origine du nom
Cette magnifique bastide créée en 1295 par l'Archevêque d'Auch tire son nom probablement des jeunes bergers appelés en gascon bassivas ou bassius, nombreux à cette époque dans la région, où on trouve la trace de nombreux troupeaux d'ovins. Cette origine peut aussi provenir d'une déformation du mot bat, bas, « vallée ». La réponse reste entière.
Accès
Bassoues se situe à coté de Marciac à 30 km Ouest d'Auch dans le Ténarèze par D 943 (après Barran, Montesquiou).

Page générale