17/01/2016
La Gascogne

Page générale
Suite

Masseube Gers
MASSEUBE (Bastide du Gers) 1274, balcon des Pyrénées




Situé au sud d'Auch Masseube possède de belles maisons à encorbellement ou à colombages. Balcon vert des Pyrénées, à quelques minutes du lac-barrage d'Astarac.


Renseignements
Masseube
Office du Tourisme

Tél. : 05.62.66.12.22
Site Internet

Sur une villa gallo-romaine
La bastide de Masseube a été créée en 1274 par le comte d'Astarac Bernard IV (Montclar, Seissan, Marguestau) en paréage avec le monastère de l'Escale-Dieu en Bigorre sur un site gallo-romain. Masseube vient du latin mansio Sylvae, une demeure dans la forêt. Entourée de remparts, la bastide communiquait avec l'extérieur par quatre tours-portes aujourd'hui disparues.
Le plan
La bastide adopte un plan régulier en rectangle autour de deux axes.
La halle
Aujourd'hui place de la mairie, on peut observer sur la façade Est les "embans", galeries couvertes qui abritaient les marchands. La mairie sur pilotis possédait une prison car depuis le XVIe, Masseube est le siège de la justice pour le comté d'Astarac.

Les colombages.
Dans le village nombreuses maisons à encorbellements des XVe et XVIe (étage en saillie) avec le rez-de-chaussée en pierre et étage en colombage, ou souvent à colombage simple (assemblage de bois et torchis).

Les remparts

On trouve les trace des remparts sur lesquels s'adossent les habitations extérieures. Une courtine complète (mur reliant deux tours) avec 5 créneaux (la partie en creux) et 4 merlons (partie pleine entre deux créneaux), haute de 8 m et de 1,20 m d'épaisseur. A 6 m de haut, les trous de boulin, tous les 3 m servait à fixer les hourds (galerie de bois en encorbellement au sommet d'où on jetait les projectiles). Tous les deux merlons, présence d'une meurtrière.

Accès

Sur la D 929 Auch, Lannemezan, à 26 Km S d'Auch.

Page générale