17/01/2016
La Gascogne

Page générale
Suite

Castelnau-Barbarens Gers
CASTELNAU-BARBARENS (Castelnau du Gers) XIIe


Castelnau-Barbarens Gers

Vue aƩrienne de Castelnau-Barbarens sur son piton rocheux

Renseignements
Castelnau-Barbarens
Mairie

tél. : 05.62.65.97.06

Un panorama exceptionnel
Castelnau-Barbarens, vue de l'église et du reste de son château au sommet. En laissant la voiture au bas du village, une agréable visite jusqu'au sommet, la place d'Uzes permet d'apercevoir les restes des remparts, la porte du pont-levis, une boutique de perruquier, des embans (passages couverts), des pousterles biens conservées. A ne pas manquer en arrivant au sommet la rue des boiteuses.

Un Castelnau typique
Cet ancien bourg castral a été créé au XIIe et enroule ses maisons en arcs concentriques autour de la colline qui porte la belle église du XIXe. De ce château des comtes d'Astarac, il ne subsiste plus qu'une tour qui sert aujourd'hui de clocher. S'il ne subsiste que les restes d'une tour, la cité a conservé des restes de remparts sur lesquels s'appuient aujourd'hui plusieurs maisons. Il existe encore la porte d'accès avec les traces du Pont-levis. C'est un site difficile d'accès, bien choisi pour éviter toute invasion. Avec Durban, Moncassin et Villefranche d'Astarac, Castelnau-Barbarens est l'une des 4 châtelleries de l'Astarac.
1140
Il faut remonter à 1140 pour trouver trace de la première mention du lieu : "castet naou de Barbarencs" que l'on traduit par nouveau château sur site barbare. Le château est construit par les coseigneurs Bernard I Comte d'Astarac et Guillaume Arnaud Desbarats à parts égales et possède trois tours crénelées reliées par de gros murs, deux surveillaient la vallée et celle qui reste, une tour de défense gardait l'Est, seule possibilité d'entrer dans le château.
Les conserves de Daniel et Marie Noelle
"En Castera", c'est un nom magique, vétitable temple de la gastronomie. C'est là que Daniel et Marie Noelle Gesta élèvent les canards et préparent leurs conserves de foies gras, confits, rillettes, gésiers. Ce sont des producteurs de la Comtesse du Barry mais ils vendent aussi. Quand vous aurez dégusté les rillettes de Daniel et Marie Noelle, vous ne pourrez plus en mangez d'autres. Téléphone 05 62 65 98 65

Abandonné
Le village se construisit autour de son château à l'intérieur de ses remparts mais la famille Desbarats puis les comtes d'Astarac et plus tard les comtes d'Uzes l'abandonnèrent, les populations paysannes devenant maîtresse de leur destinée. Le château s'écroula faute d'entretien et n'émergea plus que cette tour reconvertie en clocher en perçant à sa base 2 portes en arc brisé et toujours entretenues.
L'église
C'est à partir de 1865 que l'église actuelle fut édifiée sur l'emplacement du château. L'ancienne église St-Nicolas sur la même place d'Uzes fut détruite mais la chapelle Notre-Dame de Pitié fut heureusement conservée. Au sommet, belle vue sur les Pyrénées depuis la table d'orientation autour de l'église.

Une auberge de qualité

Après avoir escaladé les flancs de la colline à la découverte des embans (galeries couvertes) et de la boutique du perruquier, rien de plus naturel que d'avoir une petite faim. A 2 kms c'est fléché, une auberge tenue par 2 jeunes de l'école hôtelière de Toulouse, un vrai régal pour un prix modique et un cadre enchanteur. Vaut le détour.
Téléphone : 05 62 65 95 08
et site Internet :
http://latuquette.free.fr/


Page générale