LES CASTELNAUX DE GASCOGNE
Si les bastides de la deuxième moitié du XIIIe à la fin du XIVe sont encore nombreuses en Gascogne, il ne reste en France qu'une centaine de castelnaux dont les maires se réunissent une fois par an. C'est dire si ce mouvement né quelques années avant celui des bastides n'a pas connu le succès espéré. Tous les castelnaux ont été bâti sous l'impulsion d'un seigneur retranché dans son donjon et qui assurait la protection à ses habitants retranchés eux, pour la plupart, à l'intérieur de remparts pendant la nuit. Dans la plupart des castelnaux actuels on retrouve des vestiges de remparts sur lesquels s'appuient ici et là les habitations existantes. Les châteaux ont parfois été détruits ou alors il ne subsiste qu'une partie du donjon car c'était la partie la mieux protégée.

Retour à l'Index

Suite

 

 
La Gascogne, son histoire, les capitales, ses bastides, son armagnac, sa gastronomie

Thèmes
Sujets détaillés
Les castelnaux Castelnau-Barbarens, Lavardens, Montaut-les-Crénaux